Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La minorisation linguistique, entre discrimination et domination symbolique. Différences et enjeux de deux lectures des inégalités

Rédigé par :: [jeudi 19 décembre 2019 10:21] Denière mise à jour par Pascale Rioux :: [jeudi 22 juillet 2021 10:30]
Average rating
Année : 2019 Auteur(s) et collaborateur(s) Hambye, Philippe; Thème Canada
Discrimination
Minorités linguistiques
Volume et numéro : , No 12 Revue : , Minorités linguistiques et société Maison d'édition : , Inclusion, exclusion et hiérarchisation des pratiques langagières dans les espaces plurilingues au 21e siècle Pages : , 15-30 DOI : https://doi.org/10.7202/1066519ar Résumé Lorsque l’on évoque des situations de minorisation linguistique, il est courant de les associer à des processus de domination ou de discrimination, à tel point que ces termes peuvent sembler indissociables, voire quasiment synonymes. Cette contribution propose cependant de mettre en évidence ce qui sépare une approche des faits de minorisation inscrite dans une réflexion critique sur la « domination » d’une lecture de la minorisation comme processus de discrimination. L’analyse tente en particulier de saisir ce que la notion de discrimination véhicule comme conception particulière des problèmes sociaux et ce que sa diffusion actuelle doit à sa proximité avec certains traits de la vision du monde social qui tend à s’imposer aujourd’hui.