2002-2022
Votre carrefour national de recherche depuis 20 ans

La santé des francophones en contexte linguistique minoritaire : 20 ans de recherche

Numéro thématique de la revue Minorités linguistiques et société

La recherche sur la santé des communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM) a pris un essor remarquable grâce aux plans d’action et feuilles de route du gouvernement fédéral. En effet, depuis 2003, Santé Canada et le Bureau d’appui aux communautés des langues officielles (BACLO) soutiennent le Consortium national de formation en santé (CNFS) et la Société Santé en français (SSF) qui allouent une partie de leurs fonds à la recherche. Le volet recherche du CNFS-volet national et les volets Université d’Ottawa, de Moncton, de Saint-Boniface et Laurentienne financent des projets de démarrage, des études pilotes, des bourses d’études. Ainsi, des pôles de recherche universitaire francophone ont pu se déployer à travers le pays. La recherche en santé a également pu bénéficier de deux programmes catalyseurs sur la santé des communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM) sous l’égide des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), de 2004 à 2012 et un récent en 2021.

Une question principale, qui a animé tant les chercheurs que les utilisateurs de connaissances, pointe la nécessité de comprendre et d’évaluer les impacts du fait linguistique minoritaire sur la santé des populations et sur la qualité et la sécurité des services de santé. Quelques postulats de recherche en ressortent : l’appartenance à une CLOSM constitue un déterminant de la santé; la discordance linguistique entre les professionnels et les bénéficiaires constitue un déterminant de la qualité et de la sécurité des soins; l’insécurité linguistique affecte la demande de services en langue officielle minoritaire; et l’offre active de services en langue officielle minoritaire constitue une politique d’équité.

Les contributions sollicitées pour ce numéro thématique devront faire un état des lieux de la recherche dans cinq sous-dimensions du champ de la santé : 1) les lois linguistiques, politiques publiques et santé; 2) les états de santé et leurs déterminants; 3) l’offre de services en langue officielle minoritaire, les modèles de soins, l’accès, la disponibilité, la qualité et la sécurité des soins; 4) les ressources humaines, la formation et les pratiques professionnelles d’offre active; 5) l’expérience des soins, des services et des barrières linguistiques des usagers et des usagères ou de certains sous-groupes (aînés, immigrants, etc.).

Voici les dates importantes à retenir pour ce numéro spécial de la revue Minorités linguistiques et société/Linguistic Minorities and Society :

La revue publiant maintenant en continu, le numéro sera ouvert dès juin 2023 pour une édition finale en 2024.

Le comité éditorial pour le numéro thématique « La santé des francophones en contexte linguistique minoritaire : 20 ans de recherche » est composé de :

Louise Bouchard, Université d’Ottawa : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Jacinthe Savard, Université d’Ottawa : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Josette-Renée Landry, Institut du savoir Montfort : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.