2002-2022
Votre carrefour national de recherche depuis 20 ans

L’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques fête ses 20 ans!

En ce Nouvel An, c’est le temps des Fêtes! Alors que la Faculté des études supérieures et de la recherche fête son 40e anniversaire, une autre institution—aussi logée à l’Université de Moncton et dédiée à la recherche—célébrera prochainement les 20 ans de sa création. À compter du mois d’avril 2022 et jusqu’en mars 2023, l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML) soulignera son 20e anniversaire. Jamais deux sans trois : la revue Minorités linguistiques et société / Linguistic Minorities and Society de l’Institut aura bientôt 10 ans. 40-20-10… une bonne et heureuse année!

L’ICRML a été créé en 2002 afin de combler un besoin de grande importance : développer et diffuser des connaissances propres aux communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM). Grâce à un fonds de dotation établi avec un financement de Patrimoine canadien, l’Institut mène chaque année une variété d’études. Les données et les observations que génère l’Institut appuient les actrices et les acteurs de la francophonie canadienne et des communautés d'expression anglaise du Québec dans l’élaboration de leurs stratégies. Ces projets éclairent aussi la conception de politiques et de programmes des trois paliers de gouvernement. Ultimement, ils visent tous à soutenir l’épanouissement des CLOSM.

Dans le rapport annuel 2003-2004 de l’ICRML, Rodrigue Landry, le premier directeur général de l’Institut, écrivait : « L’Institut veut devenir le carrefour de la recherche portant sur les minorités linguistiques au Canada. » En 2022, l’Institut, majeur à 20 ans, s’est doté d’une phrase-clé qui confirme la réalisation de cette ambition : L’ICRML, votre carrefour national de recherche depuis 20 ans. En d’autres termes, l’Institut, se penchant sur les besoins en recherche qu’identifient les communautés et de nombreux partenaires, se veut un centre d’expertise et d’excellence rassembleur qui s’intéresse à des enjeux touchant l’ensemble des régions du pays.

L’ICRML est fier d’entretenir des liens étroits avec l’Université de Moncton, la plus grande université canadienne de langue française à l’extérieur du Québec. Depuis sa création, l’Institut a comme adresse le campus de Moncton de l’Université. Dr Denis Prud'homme, le recteur et vice-chancelier de l’Université, est—tout comme ses prédécesseurs—le président du conseil d'administration de l'Institut. De plus, de nombreux membres du personnel de l’Université comptent parmi les plus grandes collaboratrices et les plus grands collaborateurs de l’Institut. On n’a qu’à penser à L'état de l'Acadie : un grand tour d'horizon de l'Acadie contemporaine, paru il y a quelques mois, pour saisir la richesse des partenariats qui lient ces deux institutions et tant d’autres comme la Société Nationale de l’Acadie, l’Université Sainte-Anne et l’Université de Poitiers.

En 2022, l’ICRML continue de mener une panoplie de projets de recherche autour de cinq grands axes : 1) les populations vivant en situation minoritaire, 2) le développement des communautés, 3) la politique, l’influence et la gouvernance, 4) les droits linguistiques, la reconnaissance des CLOSM et la légitimité de leurs demandes; 5) la mémoire, l’identité et la diversité. L’Institut abordera des questions relatives aux CLOSM dans divers domaines comme l’éducation, l’économie, les arts et culture et les médias. Il observera aussi ces questions selon la perspective de divers segments de la population comme les jeunes, les aînés, les femmes et les immigrantes et les immigrants.

L’ICRML, tout comme la Faculté des études supérieures et de la recherche de l’Université de Moncton, croit fermement que l’avenir de la recherche passe par la formation. Éric Forgues, le deuxième directeur général de l’Institut depuis 2012, et toute son équipe se donnent comme objectif d’intégrer des étudiantes et des étudiants à leurs projets de recherche. L’an dernier, l’ICRML a créé le groupe de travail pancanadien Jeunes et recherche en partenariat avec la Fédération de la jeunesse canadienne-française. Il s’agit là d’une autre initiative qui illustre bien l’approche de l’Institut d’investir dans la jeunesse pour renforcer son réseau de chercheuses et de chercheurs.

L’équipe de l’ICRML souhaite à la Faculté des études supérieures et de la recherche de l’Université de Moncton un joyeux 40e anniversaire! Et elle invite toute la communauté universitaire à la joindre pour souligner les 20 ans de l’Institut, fièrement logé sur le campus de Moncton. Visitez le site icrml.ca afin d’en connaître davantage sur la recherche que mène l’Institut sur les CLOSM.

Article tiré du site Web de l'Université de Moncton : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?page=1&id=24651&campus_selection=all&preview=1