L'ICRML :
le carrefour national de la recherche sur les communautés de langue officielle en situation minoritaire
header-sec-52x.jpg

Évolution du bilinguisme au Nouveau-Brunswick - Juin 2015

biling int frLe bilinguisme dans les deux langues officielles, soit la langue française et la langue anglaise, est récemment redevenu un sujet d’intérêt au Canada. L’actualité du cinquantième anniversaire de la Commission royale d’enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme y est certainement pour quelque chose alors que de nouveaux enjeux identitaires apparaissent intimement liés à la montée symbolique et pratique du bilinguisme chez les francophones.

L’évolution même du bilinguisme individuel semble pourtant en ralentissement dans l’ensemble de la population canadienne1 et même en stagnation, voire en décroissance dans certaines régions du pays notamment au Nouveau-Brunswick. Ce changement historique exacerbé dans cette province justifie d’y approfondir la question dans cette analyse préliminaire. Le Nouveau-Brunswick est d’ailleurs la seule province canadienne à avoir le statut légal de province bilingue, où le français et l’anglais sont des langues officielles de l’État provincial depuis 1969 et où de surcroît l’égalité des deux communautés linguistiques a été reconnue en 1981.

Les deux premières sections de ce rapport reviennent plus en détail sur l’évolution des données historiques portant sur le bilinguisme et la connaissance des langues officielles dans les groupes linguistiques du Nouveau-Brunswick que nous avons récemment esquissée1. La troisième partie présente et discute de l’impact possible de la scolarisation sur le niveau de bilinguisme des groupes linguistiques, plus précisément de l’effet des programmes d’immersion chez les anglophones de la province.

Auteur : Dominique Pépin-Filion

Pour le Commissariat aux langues officielles du Nouveau-Brunswick

Pour consulter le rapport, veuillez cliquer ici.  

Entrevue télé :

Radio-Canada Acadie (Moncton), Téléjournal Acadie, « Bilinguisme en décroissance » (reportage débutant à 3 minutes et 10 secondes) (19 juillet 2015). Voir aussi le texte « Léger recul du bilinguisme au Nouveau-Brunswick », d'après un reportage de Michel Corriveau (Radio-Canada Atlantique, 19 juillet 2015