Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Thomas Chapais, historien

Rédigé par :: [mardi 24 juillet 2018 14:43] Denière mise à jour par Kaitie Babin :: [vendredi 21 août 2020 12:05]
Average rating
Année : 2018 Thème Éducation
Histoire et folklore
Politique linguistique
Revue : , Amérique française Ville : , Ottawa Maison d'édition : , Presses de l'Université d'Ottawa Pages : , 234 ISBN : 978-2-7603-2656-9 978-2-7603-2657-6 978-2-7603-2658-3 Résumé Thomas Chapais est une des grandes figures politiques et intellectuelles canadiennes-françaises du début du XXe siècle. Nommé au Conseil législatif de Québec en 1892, puis au Sénat du Canada en 1919, il a joué un rôle de premier plan dans les débats entourant la réforme du système d’éducation du Québec et dans les crises scolaires du Manitoba et de l’Ontario.

Pourtant, c’est surtout de l’historien et non de l’homme politique dont on se souvient aujourd’hui. Biographe de Jean Talon et du marquis de Montcalm et auteur d’une importante synthèse d’histoire du Canada, Thomas Chapais formule un récit d’histoire cohérent qui contribue à l’avancement des connaissances et qui alimente d’importants débats historiographiques. Ses travaux forment un jalon essentiel dans l’histoire de la culture intellectuelle du Canada français. L’historien est en effet le dernier grand représentant du loyalisme canadien-français, doctrine qui repose notamment sur une interprétation particulière de la Conquête de 1760.

Dans cette première étude d’envergure consacrée à Chapais, Damien-Claude Bélanger se penche sur son oeuvre d’historien pour comprendre son émergence, son contexte socioculturel, ses idées fortes, son influence et son destin critique.

-

Thomas Chapais is one of the great French-Canadian political and intellectual figures of the beginning of the 20th century. Appointed to the Legislative Council of Quebec in 1892, then to the Senate of Canada in 1919, he played a leading role in the debates on educational reform in Quebec as well as in the Manitoba and Ontario school crises.

Notwithstanding, he is mainly remembered today as a historian and not as a politician. Biographer of Jean Talon and of the Marquis de Montcalm, and author of a remarkable overview of the history of Canada, Thomas Chapais weaved a coherent historical narrative, contributing to the advancement of knowledge and to important historiographical debates. Chapais occupies a leading place within the history of intellectual culture in French-Canada. Chapais the historian was indeed the last great representative of French-Canadian loyalism, a doctrine notably based on a particular interpretation of the 1760 Conquest.

In this seminal work on Chapais, D.C. Bélanger probes the historian’s writings to better understand its emergence, its socio-cultural context, the main tenets of this thought, its influence and its critical legacy.