Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’accompagnement du lecteur dans Lointaines de Lise Gaboury-Diallo

Rédigé par :: [lundi 6 août 2018 18:59] Denière mise à jour par Kaitie Babin :: [vendredi 21 août 2020 12:04]
Average rating
Année : 2018 Auteur(s) et collaborateur(s) Cook, Samantha; Thème Francophones hors Québec
Littérature
Manitoba
Winnipeg
Volume et numéro : , 30(1) Revue : , Cahiers franco-canadiens de l'Ouest Collection : , Engagement local, engagement global : identités et communautés francophones en milieu minoritaire au Canada Ville : , Winnipeg Maison d'édition : , Centre d'études franco-canadiennes de l'Ouest (CEFCO); Presses universitaires de Saint-Boniface (PUSB) Pages : , 81-102 Résumé Cet article examine les liens avec le lecteur que tissent les narrateurs multiples de Lointaines. Le recueil de nouvelles de Lise Gaboury-Diallo voit le jour en 2010 et il se distingue notamment par son approche innovatrice envers les thèmes du voyage, du dépaysement et de l’inconnu, voire de l’inconnaissable. Le décor de chaque nouvelle est soit le Sénégal, soit le Mali, et les histoires se racontent à la première ou à la troisième personne. Tout en «guidant» un lecteur à qui l’Afrique est supposément assez étrangère, les narrateurs laissent beaucoup de place au mystérieux. Si la narratrice-voyageuse franco-manitobaine reste consciente de sa compréhension partielle des situations dans lesquelles elle se trouve, les je identifiables aux habitants ne prétendent expliquer leurs expériences de manière définitive non plus. L’ambiguïté s’étend effectivement jusqu’au refus de trancher nettement entre ce qui fait partie du quotidien ordinaire et ce qui appartient à l’au-delà. En même temps, la coexistence des voix narratives multiples fait écho au respect de la diversité qui permet l’expression authentique.