Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Au temps de la « révolution acadienne » : les marxistes-léninistes en Acadie

Written by Alexandre Comeau :: [Wednesday, 24 July 2019 14:50] Last updated by Azure René de Cotret :: [Wednesday, 26 August 2020 11:34]
Average rating
Year: 2019 Authors and Collaborators Massicotte, Julien
Volpé, Philippe;
Theme Acadia
History and folklore
Sociopolitical
Autre(s) : Politique et gouvernement Journal: , Amérique française City: , Ottawa Publishing Company: , Presses de l'Université d'Ottawa Pages : , 260 ISBN : 978-2-7603-2821-1 978-2-7603-2822-8 978-2-7603-2823-5 Abstract Les années 1970 constituent une décennie particulièrement agitée en ce qui a trait aux mobilisations sociales, politiques et culturelles en Acadie. À la suite des réformes mises en oeuvre par le gouvernement de Louis J. Robichaud au Nouveau-Brunswick et de la modernisation des institutions acadiennes au cours des années 1960, les années 1970 sont le théâtre d’idéologies et d’engagements concomitants menant plus avant le militantisme de la décennie précédente. C’est le moment où entrent en scène le Parti acadien, la revue L’Acayen et plusieurs organisations et associations ouvrières, féministes et étudiantes. C’est durant cette période que commencent à paraître en Acadie les premiers groupuscules se réclamant directement de Marx, de Lénine et de Mao, ou du communisme en général.

Les auteurs de cet ouvrage ont voulu rendre compte, dans une analyse à la frontière de l’histoire et de la sociologie, de ce chapitre oublié du passé acadien récent. Au centre et en marge de différents événements et phénomènes sociaux, allant de la pauvreté aux conflits économiques, culturels et générationnels, en passant par le syndicalisme et de multiples mouvements de contestation, la présence des marxistes-léninistes dans les provinces maritimes s’est fait sentir discrètement, certes, mais de nombreuses façons. C’est cette histoire que Philippe Volpé et Julien Massicotte nous livrent dans une étude fouillée et passionnante de l’extrême-gauche en Acadie.

Une coédition avec le Centre de recherche en civilisation canadienne-française.

-

The 1970s were a particularly agitated time in the history of social, political and cultural mobilisations in Acadia. Following reforms introduced under Louis J. Robichaud in New Brunswick and the modernisation of Acadian institutions during the 1960s, the 1970s saw the rise of ideologies and engagements that furthered the activism of the previous decade. Enter the Parti acadien, the magazine L’Acayen and numerous feminist, student and labour organizations and associations. We see the emergence, during this period, of the first small groups claiming their origins directly with Marx, Lenin and Mao, or from communism in general.

The authors aim to give an account of this forgotten chapter of recent Acadian history. At the very core of various social events and phenomena, from poverty to economic conflicts, cultural and generational, to unionism and a multitude of protests, but also in more indirect ways, the Marxist-Leninist presence was felt in the Maritime Provinces. This is the story presented to us by Philippe Volpé and Julien Massicotte in a fascinating and well-researched study of far-left socio-economic movements in Acadia.

A co-publication with the Centre de recherche en civilisation canadienne-française.