Michel Bourque appuiera les activités de l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques en tant que cadre en résidence – septembre 2021

Éric Forgues, directeur général de l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML), a le plaisir d’annoncer qu’à compter du 1er septembre 2021, Michel Bourque se joindra à l’équipe de l’ICRML, en tant que cadre en résidence. Fonctionnaire fédéral, Monsieur Bourque remplira ses fonctions grâce à une affectation Échanges Canada à mi-temps jusqu’au 31 mars 2024. Alors qu’il appuiera l’ICRML dans ses activités de recherche et de diffusion des savoirs, il œuvrera aussi à mi-temps au sein du siège social de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique.

Monsieur Forgues tient à souligner que cette affectation est rendue possible grâce au soutien des organismes fédéraux ci-dessous. L’appui de ces organismes vient renforcer la capacité de l’ICRML de mener des travaux afin de mieux comprendre et de mieux faire connaître les enjeux et les défis que rencontrent les communautés de langue officielle en situation minoritaire. Monsieur Forgues souhaite aussi reconnaître le leadership du Conseil fédéral de l’Atlantique, grâce auquel quelques-uns de ses membres ont permis cette initiative nationale axée sur la promotion des langues officielles du Canada.

  • Agence canadienne d'inspection des aliments
  • Agence de promotion économique du Canada atlantique
  • Agence des services frontaliers du Canada
  • Anciens Combattants Canada
  • Centre des pensions du gouvernement du Canada
  • Centre des services de paye de la fonction publique
  • Commission de la fonction publique du Canada
  • Emploi et Développement social Canada – Service Canada
  • Garde côtière canadienne
  • Parcs Canada
  • Patrimoine canadien
  • Pêches et Océans Canada
  • Santé Canada
  • Service correctionnel du Canada
  • Services aux Autochtones Canada
  • Services partagés Canada
  • Services publics et Approvisionnement Canada
  • Transports Canada


En tant que cadre en résidence au sein de l’ICRML, un organisme autonome créé grâce à un fonds de dotation de Patrimoine canadien et logé à l'Université de Moncton, Michel Bourque sera appelé à accomplir diverses fonctions pour faire avancer des projets nationaux. Il mettra à profit l’expérience qu’il a acquise au sein de la fonction publique, du secteur privé et d’institutions sans but lucratif.

Originaire du Nouveau-Brunswick et habitant l’Île-du-Prince-Édouard, Michel Bourque a obtenu un baccalauréat en traduction de l'Université de Moncton. Avant de se joindre à la fonction publique, il a travaillé en littérature jeunesse dans les deux langues officielles. Il a été éditeur aux éditions Scholastic, en Ontario et au Québec, et a écrit et traduit des livres jeunesse, publiés notamment aux éditions Bouton d’or Acadie, au Nouveau-Brunswick. Au Fonds des médias du Canada, il a travaillé en étroite collaboration avec les producteurs œuvrant dans le milieu minoritaire francophone.

Au sein du gouvernement fédéral, Michel Bourque a travaillé dans des domaines comme la promotion des langues officielles, l’élaboration de politiques, la recherche, la planification stratégique et l’exécution de programmes. À Patrimoine canadien, il a travaillé dans le secteur des Affaires culturelles, notamment le Secrétariat francophone, et a représenté le ministère sur le comité des signataires de l’entente de collaboration pour le développement des arts et de la culture des communautés francophones en situation minoritaire du Canada. À l'Ambassade du Canada en France, il a occupé le poste de délégué commercial, arts et industries culturelles, appuyant des initiatives comme celles de la Stratégie de promotion des artistes acadiens sur la scène internationale (SPAASI), un volet de la Société Nationale de l'Acadie. À Anciens Combattants Canada, il a géré des initiatives commémorant des moments importants de l’histoire du pays et a été membre du comité consultatif des langues officielles du ministère. À l'Agence de promotion économique du Canada atlantique, il a mené des dossiers liés, entre autres, à la revitalisation des communautés.