Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les représentations sociales sur les langues des élèves de la fin de l’élémentaire en contexte francophone minoritaire

Rédigé par :: [jeudi 19 octobre 2017 15:16] Denière mise à jour par Azure René de Cotret :: [mardi 19 octobre 2021 15:23]
Average rating
Année : 2017 Auteur(s) et collaborateur(s) Thibeault, Joël; Fleuret, Carole; Thème Éducation
Langue
Minorités linguistiques
Volume et numéro : , 1 Revue : , Revue de langage, d'identité, de diversité et d'appartenance Collection : , 1 Pages : , 45-61 Résumé Cet article présente les résultats d’une étude de cas multiples menée auprès de huit élèves scolarisés en français à la fin du cours élémentaire dans le sud-ouest de l’Ontario et décrit, d’une part, les représentations sociales sur les langues qu’ils se sont construites et, de l’autre, les liens que ces représentations entretiennent avec le développement de leur compétence à accorder les verbes en nombre à l’écrit. Les résultats montrent que les participants détiennent tous des représentations positives à l’égard des langues et du plurilinguisme ; pour cette raison, il est difficile de poser des hypothèses viables vis-à-vis de leur influence sur l’accord verbal. Dans la discussion, nous abordons la mission homogénéisante de l’école de langue française en contexte minoritaire et invitons les acteurs de la scène éducative à tenir compte du plurilinguisme des élèves dans leurs pratiques.