Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

De la survivance à la vitalité : émergence d'un champ de recherche et institutionnalisation des savoirs experts en francophonie canadienne depuis les années 1980

Rédigé par :: [jeudi 10 juin 2021 11:02] Denière mise à jour par Pascale Rioux :: [mardi 20 juillet 2021 11:04]
Average rating
Année : 2021 Auteur(s) et collaborateur(s) Wade, Mathieu; Thème Canada
Francophones
francophonie
Histoire et folklore
Institutions
Volume et numéro : , 61-2,3 Revue : , Recherches sociographiques Maison d'édition : , La francophonie canadienne Pages : , 245-274 DOI : https://doi.org/10.7202/1077912ar Résumé L’institutionnalisation du régime linguistique canadien depuis les années 1980 a joué un rôle structurant dans l’organisation actuelle de la collectivité francophone, dans ses représentations d’elle-même, dans ses visées, ses stratégies et ses tactiques d’action collective. Parallèlement à la réorganisation du réseau associatif francophone et à l’intensification de ses liens avec l’État, un champ scientifique propre aux communautés francophones en situation minoritaire s’est institutionnalisé. Ce champ a permis l’émergence d’un nouvel acteur francophone : l’expert. Les savoirs experts s’appuient sur trois principales notions : la vitalité ethnolinguistique, la complétude institutionnelle et la gouvernance francophone. Nous avançons que ces termes sont devenus hégémoniques, dans la mesure où ils parcourent les sciences sociales, l’État et les milieux associatif. Dans un premier temps, nous décrivons le régime linguistique canadien. Dans un second temps, nous retraçons l’émergence et l’institutionnalisation du champ des sciences sociales francophones minoritaires. Enfin, nous posons un regard critique sur la production des savoirs experts en démontrant qu’ils induisent une lecture partielle et partiale des communautés.