Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Identité linguistique et poids des langues : une étude comparative entre des jeunes de milieu scolaire francophone au Nouveau-Brunswick et anglophone au Québec

Rédigé par :: [mercredi 15 décembre 2010 16:33] Denière mise à jour par Azure René de Cotret :: [mardi 1 décembre 2020 16:15]
Average rating
Année : 2010 Auteur(s) et collaborateur(s) Pilote, Annie; Magnan, Marie-Odile; Vieux-Fort, Karine; Thème Anglophones au Québec
Francophones hors Québec
Identité
Jeunes
Milieu scolaire
Nouveau-Brunswick
Volume et numéro : , 6 Revue : , Nouvelles perspectives en sciences sociales : revue internationale de systémique complexe et d'études relationnelles Collection : , 1 Pages : , 65-98 Résumé Cet article porte sur la construction identitaire en milieu linguistique minoritaire au Canada. Partant d’une démarche qualitative comparative entre des jeunes d’un milieu scolaire francophone au Nouveau-Brunswick et anglophone au Québec, il examine les processus à travers lesquels les jeunes construisent leur identité linguistique, c’est-à-dire à travers une négociation entre leur définition subjective de Soi et des identités transmises par Autrui (en particulier la famille et l’école). Les résultats sont présentés à partir de configurations identitaires liées au type de familles dont sont issus les jeunes interrogés : endogames majoritaires, endogames minoritaires et exogames (français et anglais). L’analyse démontre que si l’identification « bilingue » est présente chez les deux groupes de jeunes étudiés, les enjeux qui s’y rattachent varient en fonction du poids relatif de l’anglais et du français dans l’environnement nord-américain.