Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Étude d'impact de la philosophie du « par et pour » et son application au sein du réseau jeunesse de la francophonie canadienne sur le développement personnel et professionnel des jeunes d'expression française

Rédigé par :: [mardi 13 octobre 2020 10:01] Denière mise à jour par Azure René de Cotret :: [jeudi 3 décembre 2020 15:21]
Average rating
Année : 2020 Auteur(s) et collaborateur(s) Robineau, Anne; Guignard Noël, Josée; St-Onge, Sylvain; Forgues, Éric; Résumé En 2024, la FJCF et son réseau auront 50 ans : « 50 ans de Par et Pour les jeunes! ». Pour comprendre comment la philosophie du « Par et Pour les jeunes » a été appliquée depuis la fondation de ce réseau en 1974, l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML) effectue une étude d’impact de cette philosophie. Rappelons que le réseau jeunesse de la francophonie canadienne est aujourd’hui formé d’une organisation nationale, la Fédération des jeunes d’expression française (FJCF) et de onze organisations provinciales et territoriales (http://fjcf.ca/nosmembres/) contribuant au développement socioculturel et identitaire de jeunes Canadiennes et Canadiens d’expression française âgés de 14 à 25 ans. 

Cette étude s’appuie sur un sondage (lien ici), des groupes de discussion et des entretiens individuels.

Les objectifs plus spécifiques de l’étude sont :

  • de mesurer l’impact du « PAR et POUR les jeunes » sur le développement personnel et professionnel des jeunes d’expression française d’un bout à l’autre du pays;
  • de mesurer l’impact du « PAR et POUR » sur la perception que les jeunes ont d’elles-mêmes et d’eux-mêmes et sur leur compréhension des enjeux qui les touchent;
  • d’identifier les facteurs de succès du « PAR et POUR » et proposer des stratégies d’accroissement de l’impact permettant de favoriser la participation active des jeunes dans toutes les sphères de la société;
  • d’évaluer dans quelle mesure la philosophie du « PAR et POUR » contribue à la performance des organisations qui l’ont comme principe directeur et offrir une mesure de l’impact spécifique à chaque province et chaque territoire.

Groupe de travail Jeunes et recherche : le groupe aide l’équipe de recherche à toutes les étapes du projet dans un esprit de collaboration et de « co-construction » des savoirs.

Le groupe est composé de :


Ahdithya Visweswaran (Alberta)

Audrey Gagnon (Nouveau-Brunswick)

Chelsey-Lynn Rousselle (Nouveau-Brunswick)

Danèle Déquier (Manitoba)

Jacqueline Sirois (Nouveau-Brunswick)

Janie Moyen (Saskatchewan)

Pascale Rioux (Nouveau-Brunswick)

Raymonde Lonla (Nunavut)


Questionnaire du sondage en format PDF

Categories Projets en cours