Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

« Communautés francophones minoritaires et grappes culturelles émergentes dans les villes moyennes : une comparaison Moncton-Sudbury »

Written by Louis-Patrick St-Pierre :: [Friday, 13 July 2012 16:22] Last updated by Kaitie Babin :: [Tuesday, 18 August 2020 17:18]
Average rating
Year: 2012 Authors and Collaborators Allain, Greg; Comeau, Gina Sandra; Chiasson, Guy; Theme Acadia
Francophones
Linguistic minorities
Moncton
Ontario
Volume and number: , 56 (157) Journal: , Cahiers de Géographie du Québec Pages : , 189-205 Abstract
Cet article propose une réflexion sur l'utilité du concept de grappe culturelle (cluster) dans le contexte des villes situées dans les régions périphériques, et cela, par l'entremise d'une analyse des stratégies de développement culturel francophones à Moncton et à Sudbury. Les travaux existants qui s'appuient sur ce concept portent sur l'expérience de très grandes villes capables de déployer des stratégies culturelles d'envergure mondiale, et renseignent donc peu sur les stratégies de développement culturel dans les villes situées à l'extérieur des métropoles. L'analyse des deux cas montre que le développement culturel à Moncton et à Sudbury s'appuie sur des facteurs comme la mobilisation communautaire et des dynamiques de proximité qui ne sont pas nécessairement relevés dans les études sur les grappes culturelles. L'expérience de Moncton se démarque de celle de Sudbury par l'importance accordée au quartier du centre-ville comme lieu de convergence des institutions et réseaux culturels, une dimension moins présente à Sudbury où la scène culturelle est plus éclatée géographiquement. En définitive, les études de cas suggèrent que les stratégies de développement culturel des villes périphériques sont assez différentes de celles des grandes villes et que le concept de grappe culturelle doit être utilisé de façon flexible pour bien comprendre les dynamiques à la périphérie.