Publication du huitième numéro de la revue Minorités linguistiques et société - Juillet 2017

Le numéro 8 de la revue Minorités linguistiques et société/ Linguistic Minorities and Society a été diffusé le 6 juillet 2017. Ce numéro régulier comporte cinq articles et dix comptes rendus. Nous vous invitons à communiquer cette information à vos collègues et aux étudiantes et étudiants qui pourraient être intéressés à prendre connaissance du contenu de ce numéro ou de numéros antérieurs de la revue. Le lien pour consulter le numéro et son contenu est le suivant : https://www.erudit.org/fr/revues/minling/

Nous présentons ci-dessous un aperçu des sujets abordés dans les cinq articles.
La question de la qualité du français en Acadie se pose régulièrement dans les médias de cette région du Canada français. Une étude menée auprès d’étudiantes et d’étudiants universitaires en Acadie montre que tout effort pour améliorer la « mauvaise » qualité du français en Acadie ne peut ignorer la façon dont le français est représenté dans les médias. En effet, ces représentations du français en Acadie comme étant de « mauvaise » qualité deviennent intégrées dans les idéologies linguistiques des jeunes francophones en Acadie et peuvent ainsi contribuer à la situation même que déplorent les personnes à l’origine du débat, soutient Hannah McElgunn.
URI: http://id.erudit.org/iderudit/1040308ar  

La diversité ethnoculturelle est une réalité récente à l’école francophone en milieu minoritaire acadien. Bien qu’elle présente des avantages, cette diversité apporte aussi des défis institutionnels et pédagogiques liés notamment à la collaboration enseignants-parents et à la préparation à l’enseignement dans une classe multiculturelle. Lamine Kamano et Aïcha Benimmas soulignent que pour faire face à ces défis, plusieurs pratiques sont mises en oeuvre par le personnel enseignant d’écoles francophones du Nouveau-Brunswick.
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1040309ar

Une étude sur les lieux signifiants d’adolescents néo-brunswickois a cherché à comprendre comment se construit leur identité de lieu. En utilisant une méthode originale, le parcours commenté en relation avec les histoires de vie, René Blais, Yves de Champlain et Danielle Nolin ont dégagé quatre continuums qui permettent de rendre compte des types de rapports identitaires que construisent les adolescents relativement au territoire : de l’individuel au collectif, du passé à l’avenir, de la nature au construit et de l’utilitaire à l’existentiel.
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1040310ar

Les couples parentaux francophones en situation linguistique minoritaire ont des besoins d’information et de soutien en français en matière de sexualité pendant la période périnatale. Toutefois, le sujet est peu discuté avec les professionnels de la santé, et très peu de services sexopérinataux en français sont offerts, même s’ils sont souhaités par ces couples. Les discussions sur la sexualité qui se déroulent majoritairement en anglais constituent un obstacle supplémentaire pour une majorité des couples, concluent Catherine de Pierrepont, Viola Polomeno, Louise Bouchard et Elke Reissing.
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1040311ar

L’identité des Québécois francophones s’est toujours construite en confrontation avec celle des anglophones. Des tensions fortement ancrées entre les groupes – et au sein d’un même groupe – ont été remises en discours à la suite de la publication, par le magazine canadien Maclean’s, d’un dossier sur la corruption au Québec. L’instauration d’une politique linguistique en faveur de la langue française a participé à l’émancipation des Québécois francophones, mais aujourd’hui encore, on observe une forme d’auto-dévaluation de ces francophones, soutient Geneviève Bernard Barbeau.
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1040312ar


Enfin, nous présentons ci-après les titres d’ouvrages, leurs auteurs et auteures et les hyperliens aux comptes rendus préparés par des collègues. Nous estimons que la lecture de ces comptes rendus et de certains de ces livres permet de constater que la situation et les expériences des communautés linguistiques minoritaires du Canada et d’autres pays sont d’un grand intérêt tant sur le plan provincial que national et international.

Le siècle du Règlement 17 : regards sur une crise scolaire et nationale, Michel Bock et François Charbonneau (dir.), 2015. Compte rendu par Martin Normand. http://id.erudit.org/iderudit/1040313ar

State Traditions and Language Regimes, Linda Cardinal and Selma Sonntag (Eds.), 2015. Compte rendu par Pierre-Olivier Bonin. http://id.erudit.org/iderudit/1040314ar

Le Canada français et la Confédération : fondements et bilan critique, Jean-François Caron et Marcel Martel (dir.), 2016. Compte rendu par Benoit Longval. http://id.erudit.org/iderudit/1040315ar

La langue mondiale : traduction et domination, Pascale Casanova, 2015. Compte rendu par Laurence Arrighi. http://id.erudit.org/iderudit/1040316ar

Negotiating Identities: Anglophones Teaching and Living in Quebec, Diane Gérin-Lajoie, 2016. Compte rendu par Jonathan Landry. http://id.erudit.org/iderudit/1040317ar

The Muslim Question in Canada: A Story of Segmented Integration, by Adolmohammad Kazemipur, 2014. Compte rendu par Paul May. http://id.erudit.org/iderudit/1040318ar

Retour sur les États généraux du Canada français : continuités et ruptures d’un projet national, Jean-François Laniel et Joseph Yvon Thériault (dir.), 2016. Compte rendu par Jean-Philippe Carlos. http://id.erudit.org/iderudit/1040319ar

Standardizing Diversity: The Political Economy of Language Regimes, Amy H. Liu, 2015. Compte rendu par Jean-François Dupré. http://id.erudit.org/iderudit/1040320ar

Théâtre l’Escaouette, 1977-2012 : la petite histoire d’une grande compagnie de théâtre, David Lonergan, 2015. Compte rendu par Luc Léger. http://id.erudit.org/iderudit/1040321ar

La littérature du vacuum : genèse de la littérature franco-ontarienne, Gaston Tremblay, 2016. Compte rendu par Isabelle Kirouac Massicotte. http://id.erudit.org/iderudit/1040322ar