Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La vie dans une langue officielle minoritaire au Canada

Rédigé par :: [mercredi 27 août 2014 09:28] Denière mise à jour par Josée Guignard Noel :: [vendredi 26 février 2016 16:48]
Average rating
Ajouter à vos favoris
Click to subscribe
Année :
2014
Auteur(s) et collaborateur(s)
  • ; Landry, Rodrigue
  • (dir.) Thèmes de recherche Canada
    Langues officielles
    Minorités linguistiques
    Ville : , Québec Maison d'édition : , Presses de l'Université Laval Type : , livre Résumé L’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML) lancera le lundi 16 juin prochain le tout premier ouvrage de sa collection, intitulé La vie dans une langue officielle minoritaire au Canada publié par les Presses de l’Université Laval. C’est sous la direction de Rodrigue Landry, anciennement directeur général à l’Institut, que 19 chercheurs dressent un portrait des deux communautés canadiennes de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM) : les anglophones vivant au Québec et les francophones hors Québec. 

    En s’appuyant sur les données de l’enquête sur la vitalité des minorités de langue officielle (EVMLO) de Statistique Canada, l’étude de la situation linguistique et sociale de ces deux groupes permet de mieux comprendre les enjeux et les défis auxquels un groupe minoritaire doit faire face. En effet, le Canada reconnait depuis 1969 deux langues officielles dans sa structure gouvernementale, mais l’égalité formelle n’est pas toujours synonyme d’égalité réelle. Ce qui provoque plusieurs questionnements. À partir des données de l’EVMLO, le livre présente des analyses propres à chacun des deux groupes. Il traite notamment de problématiques des CLOSM liées à la transmission de la langue, à la fréquentation des établissements minoritaires, à l’accessibilité des services de santé, à l’influence des médias, à l’engagement social et à la mobilité géographique.

    Le livre répond à de nombreuses questions entourant la dualité linguistique au Canada et exposent plusieurs recherches théoriques et empiriques.