Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Déclin et enjeux des communautés de langue anglaise du Québec

Rédigé par :: [mardi 27 août 2013 09:28] Denière mise à jour par Louis-Patrick St-Pierre :: [jeudi 9 juillet 2015 11:17]
Average rating
Ajouter à vos favoris
Click to subscribe
Année :
2013
Auteur(s) et collaborateur(s)
  • ; Bourhis, Richard Y.
  • (dir.) Thèmes de recherche Anglophones au Québec
    Vitalité communautaire
    Ville : , Ottawa Maison d'édition : , Patrimoine canadien Type : , livre Résumé Le volume a été rendu possible grâce au soutien de Patrimoine canadien, de l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML, Université de Moncton), et du Centre d’études ethniques des universités montréalaises (CEETUM, Université de Montréal).

    Pour obtenir un exemplaire gratuit d'un de ses volumes veuillez rejoindre :
    Programme d’appui aux langues officielles, Patrimoine canadien
    15 Eddy Street, Gatineau (Québec), K1A 0M5
    Téléphone : 1.818.994.2222; Télécopieur : 1.819.994.3697
    http://www.pch.gc.ca/

    L’objectif du présent ouvrage est de dépeindre la situation actuelle des communautés anglophones du Québec sous l’angle de la vitalité communautaire. Selon un stéréotype tenace, les anglophones du Québec forment une minorité choyée, dotée d’un tel pouvoir économique qu’elle n’a guère besoin du soutien des gouvernements fédéral ou provincial pour assurer le maintien et le développement de ses institutions. Cette vision de la position privilégiée qu’occuperaient les anglophones de la province est largement répandue parmi la majorité francophone du Québec et chez un grand nombre de leaders des communautés francophones au Canada. Lorsqu’ils ont une pensée pour les anglophones du Québec, les anglophones du Canada ont pour leur part la même vision idéalisée de cette minorité ou, au contraire, imaginent que ses membres évoluent dans un goulag linguistique où leurs droits sont continuellement bafoués. Mais qu’en est il de la vitalité des communautés anglophones du Québec à l’heure actuelle ? Ensemble, les collaborateurs du présent ouvrage font le récit peu encourageant du recul de cette minorité historique au Québec. Dans les régions notamment, mais aussi dans la grande région de Montréal, les anglophones du Québec accusent un recul sur les plans du statut, de la démographie et du soutien institutionnel. Si les chapitres décrivent essentiellement les aléas de ce recul, chacun d’eux propose néanmoins des options et des stratégies pour rétablir et rehausser la vitalité des communautés anglophones du Québec. Nous espérons que le présent ouvrage pourra servir d’outil d’analyse aux anglophones du Québec et qu’il incitera les décideurs du Québec à accorder davantage d’attention aux besoins des anglophones de la province, une communauté en situation minoritaire dont la contribution au dévelop¬pement social, culturel et économique du Québec demeure considérable.

    Auteurs et chapitres :

    Sous la direction de Richard Y. Bourhis

    1. Bourhis, R.Y. et Landry, R. Vitalité communautaire, autonomie culturelle et bien-être des minorités linguistiques.
    2. Foucher, P. Le statut juridique des communautés anglophones du Québec : options et recommandations.
    3. Jedwab, J. Sentiments d’appartenances et vitalité des communautés anglophones du Québec.
    4. Floch, W. et Pocock, J. Le statut socioéconomique des anglophones du Québec : ceux qui sont partis et ceux qui sont restés.
    5. Lamarre, P. Le système scolaire anglophone du Québec: enjeux et défis.
    6. Carter, J. Quel avenir pour les services sociaux et de santé des communautés anglophones du Québec ?
    7. Rodgers, G., Needles, J. et Garber, R. La vitalité artistique et culturelle des communautés anglophones du Québec.
    8. Jedwab, J. et Maynard, H. Nouveaux défis de la représentation politique des communautés anglophones du Québec.
    9. Bourhis, R.Y. Psychologie sociale des relations entre les communautés francophones et anglophones du Québec: de la vitalité au linguicisme.
    10. Goldbloom, V., Pratte, A. et Fraser, G. Points de vue multiples sur les communautés anglophones du Québec.